Découvrir le monde, en jouant librement.

Vous souvenez-vous des petites joues rougies par la température fraîche, l’odeur d’extérieur dans vos cheveux, vos vêtements sales parce que vous aviez eu un tel plaisir à vous rouler dans le gazon et sauter dans les flaques d’eau ?

KAMIK 2

Vous souvenez-vous qu’on passait toutes nos soirées à jouer dehors sans but ultime, sans une cour remplie de jeux et de modules en plastique ? Plus vite que les devoirs étaient faits, plus vite on pouvait aller faire du vélo, courir dans le voisinage, explorer pour la millième fois les alentours. On se construisait des cabanes avec les branches qu’on trouvait. Il est passé où ce temps aujourd’hui ?

Quand j’étais jeune, mes parents devaient me répéter (trop) souvent de rentrer à la maison,  que c’était assez pour ce soir. J’étais déçue à chaque fois, parce que je n’en avais jamais assez. J’étais bien. J’étais libre. J’étais un enfant qui jouait dehors, qui s’inventait des jeux avec ce que je trouvais, et qui rapportait les plus beaux bouquets de pissenlits à ma mère.

Aujourd’hui, combien de fois devons-nous répéter aux enfants que c’est le temps de sortir dehors, d’aller prendre l’air ? Qu’on a passé assez de temps devant la télévision, le iPad, les jeux vidéo pour la journée ? Beaucoup trop, et c’est inquiétant.

Nous sommes à une époque où tout est immédiat, presque tout est “prémâché” pour nous. On reçoit un nombre astronomique d’information par la tête chaque minute de la journée, et nous sommes habitués à ce que tout aille vite, toujours plus vite. Que tout ait un but.

Il en va de même pour nos enfants. On les gâte avec des objets, des montagnes de jouets en plastique, des films pour les occuper le temps qu’on récupère un peu de boulot, qu’on fasse la vaisselle, qu’on réponde à “encore un autre petit courriel”. Alors, quel est le but pour eux d’aller dehors ? “Y’a rien à faire dehors !” Justement, c’est là que la magie opère!

C’est le temps de juste profiter du moment présent,  vivre lentement et jouer simplement dehors.

Nos enfants, ils sont heureux à courir librement, à explorer sans restrictions, à sauter dans une flaque d’eau (même lorsqu’ils sont bien habillés!). Je suis adepte des concepts nordiques tel le fameux hygge, et une de mes citations favorites est :

«Il n’y a pas de mauvais temps, seulement des mauvais vêtements.»

KAMIK 1

Les journées de pluie, ma fille est toujours la première à sortir ses bottes de pluie afin qu’elle puisse sauter avec joie dans les flaques d’eau qu’elle rencontrera sur notre chemin. Et si elle mouille son pantalon ? On le changera, c’est tout ! Le sourire qu’elle me fait à chaque fois, le plaisir qui irradie de ses petits yeux, ça vaut tous les petits pantalons mouillés du monde entier !

KAMIK 3

Ma mission en tant que parent, est d’offrir à mon enfant la possibilité de découvrir la nature en lui offrant un environnement sécuritaire et la laisser partir à la découverte, la laisser explorer et découvrir le monde un petit caillou à la fois, une nouvelle fleur à la fois.

Kamik, une entreprise familiale québécoise de fabrication de chaussures et de vêtements, lance un mouvement social pour encourager le jeu libre extérieur en réaction à des données de sondage accessible au Kamik.com/LiberezLeJeu.

Je suis fière de m’associer à une marque de chez nous qui a les valeurs de la famille ainsi qu’une conscience écologique et de développement durable. En tant que maman et ambassadrice, je souhaite qu’ensemble on puisse s’inspirer à faire vivre ce magnifique mouvement qui ne peut qu’apporter beaucoup de bonheur pour toute la famille !

Les bienfaits du jeu libre chez l’enfant, selon Mamatastik

Beaucoup d’ouvrages, comme The Danish Way of Parenting pour n’en nommer qu’un seul, explique que le jeu libre, seul ou avec des amis, apprend aux enfants à être moins anxieux et plus résilients. Cela donne aussi aux enfants le sentiment de contrôler leur vie, ce qui conduit à une plus grande autonomie et à une meilleure maîtrise de soi.

Pour ma part, j’encourage le jeu libre extérieur parce que ça développe la créativité et la débrouillardise, favorise un développement positif de l’estime de soi, car en explorant et réussissant quelque chose de nouveau par lui-même, l’enfant peut ressentir un sentiment de fierté et de satisfaction.

Et si on en faisait une affaire de communauté ? Et si, la tribu Mamatastik embarquait dans le mouvement et partageait ses expériences, ses trucs pour encourager le jeu libre extérieur ?

Je nous lance un défi de mettre le jeu libre extérieur à l’essai chez vous. De partager avec nous vos trucs pour encourager le jeu libre extérieur auprès de votre famille!

J’aimerais connaitre vos expériences avec les tout-petits, mais aussi avec les plus grands! Partagez-moi vos photos sur la page Facebook de Mamatastik et utilisez les mots-clics #KamikBienvenueDehors #LibérezLejeu

Laissez votre petit guider la prochaine randonnée, même si son rythme est lent et inconstant. Il vous fera découvrir des choses que vous n’auriez sûrement jamais remarquées par vous-même : un champignon, la mousse sur les roches, des feuilles de toutes les couleurs.

Sortez vous aussi vos bottes de pluie la prochaine fois, et aller sauter dans les flaques d’eau avec votre petit (et vos grands!), vous verrez, votre cœur d’enfant vous remerciera!

KAMIK 4

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s