La tasse vide

Vous ne pouvez rien verser d’une tasse vide.

Assez évident, non?

Pourtant, combien de fois t’es-tu senti au bout du rouleau ?

Cette petite phrase, est-ce qu’on te l’a dit dans les dernières semaines ?

As-tu choisi volontairement de taire cette petite voix qui te disait que tu devais te déposer et ralentir ta cadence ? (Oh, combien de fois ai-je été coupable de ceci pensant bien faire pour le bien des autres et de ma famille.)

En tant que femmes (et mamans), on se met beaucoup de pression.

Beaucoup trop de pression.

On nous demande d’être une maman comme si on ne travaillait pas, et on nous demande de performer au travail comme si on n’était pas une maman.

Les femmes sont très travaillantes de nature, et nous nous dépassons dans tous les aspects de la vie.

Résultat : beaucoup de cas de surmenage sont diagnostiqués dans les bureaux des professionnels de la santé.

Nos têtes fonctionnent constamment : les to-do list à la maison, les to-do list au travail, les rendez-vous des enfants, l’école, les anniversaires, l’épicerie, le menu de la semaine, les tâches ménagères, etc.

design-desk-display-313690

Et là, loin de moi l’intention d’avoir un discours féministe et dire que les femmes travaillent plus fort que les hommes et qu’elles font tout dans la maison. Non. Ce n’est pas ça du tout. Mon chum participe autant que moi à la maison dans notre quotidien et est super impliqué dans notre vie familiale.

Mais c’est dans notre nature, notre ADN, de constamment penser à plus tard, de prévoir, de vouloir faire mille choses en même temps, s’assurer qu’on n’oublie rien et que tout le monde sera correct.

Et ça, ça tire du jus ma fille ! Ce n’est juste vraiment pas bon pour toi et moi.

benjamin-combs-28896-unsplash.jpg

98 heures

Des études ont prouvé qu’une maman travaillait en moyenne 98 heures par semaine.

Oui tu as bien lu : 98 heures! Pas étonnant qu’on se sente à bout de nerfs, qu’on a l’impression de perdre le contrôle sur notre vie qui devient de plus en plus déséquilibrée.

Bref, on capote!

98 heures… tu fais le calcul comme tu veux, c’est plus que 2 semaines de travail de 8@5 à temps plein!

Ouch.

Il est où le temps pour remplir ta tasse ?

Comment être la mère que je veux être, sans me soucier des attentes des autres?

dark-face-facial-expression-704994

Pourquoi ?

Es-tu épuisé de t’expliquer ? Il y a tellement de choses qu’on ne fait pas parfaitement (pis c’est BEN CORRECT !!!).

  • Pourquoi tu as choisi de décongeler du poulet au lieu du saumon ?
  • Pourquoi la balance est à côté du tiroir de débarbouillettes au lieu d’en dessous du lavabo ?
  • Pourquoi t’as lavé des serviettes au lieu des bobettes (osti!) ?
  • Pourquoi tu bois du vin un mardi soir ?
  • Pourquoi t’as pas envie de sortir un vendredi soir ?
  • Pourquoi ça te tente pas de dîner avec tes collègues ?
  • Pourquoi t’es silencieuse ce soir et que t’as pas envie de parler ?
  • Pourquoi tu reportes un souper qui était prévu ?

Pourquoi, pourquoi, pourquoi ?

On peut-tu juste pas devoir prendre de décision pour 1 seule journée et devoir en expliquer le sens et la cause à toute la terre !?

Ça aussi, ça draine beaucoup d’énergie !

Moi maintenant que j’ai accepté le fait que lâcher prise c’était ultra bénéfique pour ma personne, j’adore ne pas devoir prendre de décisions des fois et laisser par exemple mon chum décider ce qu’on mange un jeudi soir (whouuuu !).

tanaphong-toochinda-267381

VIVRE, au lieu de SURVIVRE.

C’est là que je veux t’amener.

C’est là la mission de Mamatastik : te présenter une mutltitude d’outils qui vont te permettrent de piger dans ceux qui te ressemblent le plus pour alléger ton quotidien et vivre plus simplement.

Ça veut aussi dire être authentique à soi-même : fidèle à ton toi le plus profond.

Cela signifie découvrir ce qui est important pour toi et respecter ces principes.

Pause

beautiful-beauty-casual-698876

Trouve une pause dans ta journée peut permettre aux listes de choses à faire et aux attentes de disparaître, laissant place à une la pleine conscience, à la reconnaissance de ton bien-être émotionnel et à la création d’un sentiment de calme intérieur.

Ce que je peux dire, c’est que je crois aux petites « pauses » tout au long de la journée.

Je prends un moment pour respirer et me reconnecter à ma respiration. 

Autre chose qui a eu un impact majeur dans ma vie ces derniers mois : prendre soin de moi en premier.

 

 

Me pardonner pour tous les jugements envers moi-même et les autres.

La fatigue

 

Alors, ma chère maman, ne t’excuse jamais d’être fatigué. 

Au lieu de cela, fais une sieste quand tu en as besoin.

Assois-toi, dépose tes pieds sur le divan, pis prends un livre (celui que tu n’as jamais le temps de lire!)

Va te coucher plus tôt, et laisse la vaisselle pour le matin (crois-moi, elle n’ira nulle part).

averie-woodard-205419-unsplash

Plus de temps à dire « non » (poliment!). (quelques trucs à lire ici).

Moins de temps sur les médias sociaux. (es-tu dû pour une petite détox digitale… par ici)

Essaie de te souvenir de ce qui vaut la peine d’investir ton temps et ton énergie, ce qu’il faut laisser et ce qu’il faut envoyer dans l’univers.

Ce n’est pas toujours aussi simple que ça, bien sûr.

La vie se met en travers de la route.

Les pressions viennent de tous les côtés. Jusqu’à ce que le presto saute !

C.

Souviens-toi : rempli ta tasse avant de servir les autres.

background-colors-cup-941541

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s